Les attaques de la boulangerie

AttaquesBoulangeriePar quel miracle une telle histoire, à ce point tirée par les cheveux, peut-elle sembler crédible ? Il ne s’agit pas de miracle, mais de maîtrise, car l’auteur est Haruki Murakami, un des plus grands écrivains de notre époque.

À Tokyo, le narrateur et son épouse sont réveillés en pleine nuit par une énorme fringale. Ce n’est pas là une simple faim, mais un besoin de manger réellement impérieux. Ils décident alors, pour assouvir cette voracité, de braquer une boulangerie !

Quel est le fin (sans calembour) mot de cette histoire ? Quel message l’auteur essaye-t-il de faire passer ? Honnêtement, je n’en sais rien. Il doit pourtant y avoir une allégorie sous l’apparente absurdité de cette nouvelle, mais soit je n’ai rien compris, soit il s’agit d’une subtilité nippone à laquelle je suis resté insensible.

Mais il n’empêche que la magistrale maîtrise de cet auteur est bien là, appuyée par les étonnantes illustrations de Kat Menschik. C’est bref, c’est bien écrit, c’est amusant… je m’en contenterai.