La vie sexuelle de Blanche-Neige

Longtemps, je me suis touchée de bonheur. C’est la première phrase de ce livre, parodiant un célèbre incipit. Tout le monde a encore en tête le célèbre refrain du dessin animé : Un jour, mon prince viendra, mais bien sûr, il ne s’agissait que d’une histoire pour les enfants. Ici, le facétieux Étienne Liebig nous raconte la “vraie vie” de la plus connue des héroïnes de conte. Qui dit vraie vie dit vrai corps, avec ses exigences. Et elles sont nombreuses !

Dès son adolescence, Blanche-Neige, délaissée par son roi de père et détestée par sa sorcière de belle-mère n’a d’autre distraction qu’elle-même. Tandis qu’elle grandit, la haine de sa marâtre fait de même et la pauvre fille est amenée à se tourner vers d’autres personnes, soit pour se distraire, soit pour sauver sa vie, par exemple lorsqu’on tente de l’assassiner en pleine forêt. Les personnages sont bien sûr les mêmes que dans le conte, mais cette fois les enfants ne regardent pas et la jolie et chaude Blanche-Neige peut s’en donner à cœur joie. Bien sûr, elle croise la route des incontournables sept nains, qui sont en plus des caricatures de figures historiques. Il faut voir Prof en Karl Marx et Simplet en Sigmund Freud !

Est-ce un livre érotique avec de l’humour, ou un livre drôle qui raconte une histoire sulfureuse ? Je penche sans hésiter pour la seconde solution. Certes, ces pages ne sont pas à mettre entre toutes les mains, mais que j’ai ri ! Et en plus, c’est plutôt bien écrit. L’auteur maîtrise parfaitement l’art de l’Écriture, le vocabulaire est riche, les phrases bien construites, et le rythme du récit bien réglé. Bien sûr, le suspense n’est pas à l’ordre du jour, mais on ne lâche plus ce petit roman une fois qu’on l’a commencé. Non pour savoir comment ça se termine, mais pour le plaisir de lire.


Après le piratage de mon site, il m’a été impossible de remettre les anciens commentaires sous une forme “normale”. Je les recopie simplement ici :

Ronchon, le 15/08/2012

Un livre à offrir aux mâles en abstinences ? J’en connais un…