De l’égarement à travers les livres

Quel drôle de bouquin que ce bouquin-ci !

Le narrateur, atteint de bibliopathonomadie, c’est-à-dire “d’égarement à travers les livres”, est contacté par une société secrète, le Cénacle troglodyte, pour devenir détective littéraire. Il va devoir enquêter et faire la lumière sur des affaires mystérieuses restées non élucidées (en rapport avec les livres), telles que chercher où se trouve vraiment le corps de Voltaire, pour quelle raison Lewis Caroll a inventé Alice, qui est la personne qui se cachait derrière H.P. Lovecraft…

Quelle est la différence entre un chercheur et un détective littéraire ? Le chercheur est un homme de raison. Le détective littéraire est un homme de terrain et d’intuition.

De nombreux personnages réels, mais peu connus, se rencontrent au détour des pages. Ainsi, le lecteur croise Eugène Bleuler, David Collin de Plancy, Charles Nodier, Alexis-Vincent-Charles Berbiguier, Jacques Cazotte et bien d’autres, mêlés à cette histoire un peu loufoque où se côtoient vérité et imaginaire, sans frontière visible. À tel point que le lecteur, désorienté, se dit que puisque chaque détail est vrai, leur somme doit être vraie aussi, ainsi que tout ce qui est dit dans ce livre. (Syndrome Da Vinci Code ?)

L’auteur, Éric Poindron, est à l’évidence un érudit des petites histoires et des grands mystères de la littérature. Avec un enthousiasme flagrant, il en a rapporté quelques-uns dans ce livre où on sent à chaque page le malin plaisir qu’il a pris à les enrober dans une aventure de société secrète, de démonologie et de secrets kabbalistiques. À moins que, finalement, tout cela soit la vérité la plus pure. Sans doute est-ce au lecteur de décider ce qu’il en est, entre réalité et imaginaire.

J’ai lu bien des livres. Des mystérieux, des étranges, des louches, des bizarres, des étonnants, des énigmatiques, des indéfinissables… mais celui-ci est assurément sur le podium des surprenants.

Cher Éric, il y a une petite chance pour que vous passiez par ici un de ces jours, alors dîtes-moi : vous avez fini par la trouver, cette bibliothèque non loin de la cathédrale de Reims ? Et le magicien au couvre-chef, rue Chanzy, que sait-il ? Tout restera entre nous, bien sûr…


Après le piratage de mon site, il m’a été impossible de remettre les anciens commentaires sous une forme “normale”. Je les recopie simplement ici :

denise miège, le 02/05/2011

où peut-on commander le livre ?

Claude, le 02/05/2011

Bonjour Denise.
On trouve ce livre dans toutes les (bonnes) librairies ou sur des sites. Je préfère ne pas citer de nom ici, mais je suis sûr que vous le trouverez sans problème.