Car les temps changent

TempsChangentLe 31 décembre 1963, dans un troquet, Léo Le Lion attend le Changement. De quoi s’agit-il ? Chaque année, ce jour-là, tout bascule. On se réveille le lendemain avec une nouvelle identité, un nouveau nom, un nouveau métier, une nouvelle position sociale. Pendant un an, on sera celui-là ou celle-là, jusqu’au prochain Changement. Bien sûr, on ne conserve aucun souvenir de ce qu’on était auparavant.

Léo est triste. Cette année, il a rencontré Labelle, et ils sont tombés amoureux. Il sait que bientôt, après le Changement, il ne se rappellera même pas d’elle. Les dernières heures s’écoulent, le Changement survient…

Léo se réveille, mais… il est toujours Léo Le Lion ! Et l’on est encore en 1963 ! Le Changement a bien eu lieu, pour tous les autres, mais pas pour lui. Comment est-ce possible ? Et comment survivre dans ce monde où il n’a pas sa place ?

Petit à petit, Léo découvre les rouages de cet univers un peu fou. Qui est le Général, qu’on ne voit qu’à la télé ? Qui tire les ficelles ? Qui effectue le Changement ? Pourra-t-il retrouver Labelle ?

Dominique Douay, lâchant une fois de plus la bride à son imagination débordante, plante un décor délirant et angoissant. Le lecteur accompagne Léo dans ses tentatives de survie et ses recherches jusqu’à la révélation finale, et jusqu’au bout, il est impossible de deviner la clé de tout cela.

Littérature pour ados, sans doute, mais qui s’apprécie avec plaisir à tout âge, j’en suis la preuve !