Commentaire

La tresse — 3 commentaires

  1. Roman qui a l’air bou­le­ver­sant. Je me fai­sais la reflexion sur la façon dont on fait la pub pour les livres et les auteurs. Le der­nier que je viens de lire (encore une série en lit­té­ra­ture jeu­nesse), je l’ai ache­té sur un coup de coeur car le thème me plaît… ce n’est qu’à la mai­son que j’ai décou­vert que l’auteur était aus­si acteur recon­nu dans une série TV… eh bien cela m’a “tra­vaillé” tout au long de ma lec­ture, car je voyais en fili­grane l’acteur occu­pé à écrire ce bou­quin… bon faut dire que l’acteur est aus­si un bon écri­vain 😆 de nom­breux talents il a assu­ré­ment.
    Tel­le­ment de livres qui sortent aujourd’hui que les auteurs “incon­nus” doivent s’accrocher et per­sé­vé­rer pour sor­tir du lot.

    • Quand on parle d’auteur “incon­nu”, il faut sou­vent faire la part des choses. Par exemple, Jean-Michel Gue­nas­sia, qui est l’un de mes auteurs pré­fé­rés, a été révé­lé à 59 ans en 99 pour son célèbre Club des incor­ri­gibles opti­mistes. Mais aupa­ra­vant, il avait écrit deux ou trois romans qui étaient pas­sés tota­le­ment inaper­çus, et sur­tout, cela fai­sait des années qu’il vivait de sa plume en écri­vant des sce­na­rii. Il était incon­nu, mais pas tom­bé de la der­nière pluie !
      Il en est de même pour Læti­tia Colom­ba­ni. Elle est incon­nue du grand public comme roman­cière, mais ce n’est pas une débu­tante de l’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *