Foire du livre de Brive 2016

Il est à mes yeux un événement incontournable à l’automne, c’est la Foire du Livre de Brive.

brive2016-foule

J’y suis allé comme d’habitude avec ma p’tite femme, mais cette année nous avons été accompagnés par mon amie Sabine Lauret, grande amatrice de polars et blogueuse de Ma bibliothèque bleue.

brive2016-trio

Avec Sabine et Christine, de gauche à droite !

Jean-Michel Guenassia

Jean-Michel Guenassia

Le principal intérêt de ce rassemblement (le second de France après le Salon du livre de Paris, par le nombre de visiteurs), c’est la disponibilité des auteurs. Ils sont très accessibles, et même s’il faut parfois faire la queue et s’armer de patience avec certains écrivains renommés ou récemment primés, il est rarement impossible de les aborder.

Un grand danger menace tout de même le visiteur, c’est l’explosion du budget. J’étais parti pour acheter trois livres, peut-être quatre, je suis revenu avec… sept bouquins !

Antoine Rault

Antoine Rault

Comme je l’avais promis à Jean-Michel Guenassia, j’ai patienté jusqu’à hier pour lui acheter en mains propres son livre La valse des arbres et du ciel, que j’ai commencé à lire dès mon retour à la maison. J’en reparlerai donc prochainement. Cher Jean-Michel, j’ai eu grand plaisir à te revoir, j’espère qu’un de ces jours nous aurons l’occasion de nous rencontrer dans un lieu où nous pourrons papoter plus longtemps.

brive2016-antonin-varenne

Antonin Varenne

J’ai énormément étonné Antoine Rault en lui disant que j’avais l’impression que son livre, La danse des vivants, m’appelle chaque fois que je le vois dans une librairie. Comme Alice et les flacons qui lui disaient “bois-moi”, ce bouquin me demande “lis-moi !”. Il sera donc le suivant sur la liste.

J’ai échangé quelques mots avec Antonin Varenne, auteur de CAT 215, que je viens de lire récemment. J’ai remercié José Rodrigues dos Santos pour tous ses livres, que j’ai dévorés sans exception. J’ai acheté Briser la glace, de Julien Blanc-Gras, et le bouquin d’histoire de France de Frédérick Gersal, qu’on voit souvent présenter des chroniques sur ce thème à la télé.

Julien Blanc-Gras

Julien Blanc-Gras

Il y avait aussi la ravissante Leïla Slimani, auteure de Chanson douce qui a obtenu le prix Goncourt il y a quelques jours, et Yasmina Khadra, Serge Joncour, Françoise Bourdin, Jonathan Coe et Elisabeth George, deux auteurs britanniques, Lorànt Deutch, Pierre Pevel, Édouard Brasey, Raymond Poulidor, Jean Teulé, Bernard Werber, Jean-Paul Didierlaurent, Régis Jauffrey, Alexis Jenni, Fouad Laroui

Leila Slimani

Leïla Slimani

Après tout ça, retour avec du plomb dans les pieds et des étoiles dans les yeux. Plus que 364 jours avant d’y retourner.

Frédérick Gersal

Frédérick Gersal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *