AccueilAuteursSophie DaullCamille, mon envolée

Commentaire

Camille, mon envolée — 3 commentaires

  1. Impossible, aussi, de garder les yeux secs en lisant ce texte constitué de douleur, de vie suspendue, et dans lequel on entend d’autres cris, d’autres appels qui n’auront plus jamais de réponse. Oui, la vie peut être belle mais également infiniment cruelle. Quand elle enlève un être, ellle en mutile combien d’autres dans leur coeur.

  2. Oui c’est comme si on vous arrache le coeur , jamais on oublie , il vous manque quelque chose pour le restant de vos jours .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *