AccueilMinifictionsMinifiction #128

Commentaire

Minifiction #128 — Un commentaire

  1. Dans cette minifiction, ce qui retient mon attention, ce n’est pas la solitude, c’est le fait qu’on peut avoir été très proche de quelqu’un et le perdre complètement de vue. On peut avoir eu des amis très chers, et croire qu’il suffira de claquer des doigts pour les retrouver et reprendre la conversation interrompue. En fait, si on n’a pas entretenu soigneusement notre relation avec eux, on risque fort soit de ne pas les retrouver du tout, soit de se trouver devant des quasi-étrangers avec qui on n’a plus rien de commun…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *