La mort du roi Tsongor

MortRoiTsongor

Dans une Afrique imaginaire, le roi Tsongor a consacré de nombreuses années de sa vie à construire son royaume. Celui-ci est immense, car il a annexé tous les territoires environnants. Le roi est vieux, désormais. Il a quatre fils et une fille, promise à Kouame, souverain d’un royaume voisin. Mais la veille de la noce, un autre homme, Sango Kerim, se présente et réclame lui aussi la main de la princesse.

Le roi Tsongor se donne la mort, espérant par ce geste éviter une guerre à son peuple. Hélas, elle éclate tout de même entre les armées des deux prétendants. Très vite, elle prend des proportions qui dépassent la simple question de cette union, et entraine un grand nombre de morts. La fratrie est déchirée, les frères se dressant contre les frères. La guerre s’éternise, dure des dizaines d’années, le temps d’une vie.

Pendant que les combattants s’épuisent et vieillissent, incapables de se départager, Souba, le plus jeune fils de Tsongor, parcourt le continent en une longue quête initiatique, cherchant à rendre hommage à la mémoire de son père en obéissant à ses dernières volontés.

À coup de phrases très courtes, Laurent Gaudé nous emmène dans un récit aux allures de conte dont le thème rappelle faussement celui de la guerre de Troie. Là se heurtent les hommes, et de nombreuses décisions sont prises pour des questions d’honneur, de culte des morts et de respect des paroles données. L’histoire, par le ton employé, saisit rapidement le lecteur et l’entraine dans une aventure humaine et épique, où les traditions et la magie occupent une grande place.

Prix Goncourt des lycéens 2002

Prix des librairies 2003

1 réflexion sur « La mort du roi Tsongor »

  1. Merci de me faire connaître cet ouvrage de Laurent Gaudé ! La référence figure en première page de mon petit carnet, ce qui signifie: à se procurer absolument!
    A bientôt donc, mes impressions sur ce qui paraît être un beau voyage dans l’imaginaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *