Marina

Ça faisait quelques semaines qu’un livre ne m’avait pas pris aux tripes, mais celui-ci ne s’en est pas privé. Par quel miracle Carlos Ruiz Zafón parvient-il a trouver l’exact équilibre entre le fantastique, le policier, la romance, le frisson et la chronique ? Je l’ignore, mais cet auteur est passé maître dans l’art du suspense.

À la fin des années 70, Óscar, quinze ans, aime à se promener dans les rues de Barcelone. Il découvre une maison qui semble abandonnée, mais qui est en fait habitée par la jeune Marina et son vieux père. Par curiosité, les deux adolescents suivent une vieille dame qui se recueille régulièrement sur une tombe ornée, en guise d’inscription, d’un papillon noir. Les deux jeunes gens sont amenés malgré eux à faire des recherches qui les entraînent dans les recoins les plus sombres de la ville.

Que s’est-il passé dans cet endroit où se trouvent d’étranges mannequins désarticulés ? Qui est ce mystérieux Mihaïl Kolvenik, mort depuis longtemps, et qui a fait fortune dans l’industrie de la prothèse ? Sur quoi a jadis enquêté l’inspecteur Florián, désormais à la retraite ? Quel terrible secret cache encore le docteur Shelley ? qui est sa fille, la belle Maria ? Et qu’est-ce que ce papillon noir vient faire dans tout ça ?

La fin du roman est une explosion dans laquelle chaque pièce du puzzle trouve sa place, satisfaisant le lecteur qui peut enfin relâcher la tension. Mais tout n’est pas achevé. Dans les ultimes chapitres, le lecteur se rend compte que le sujet le plus important du roman n’est pas celui qui semble le plus évident. Une fin triste, diront certains, sans doute un peu mélodramatique, mais tellement en accord avec ce livre formidable !

Nous ne nous souvenons que de ce qui n’est jamais arrivé.


Après le piratage de mon site, il m’a été impossible de remettre les anciens commentaires sous une forme “normale”. Je les recopie simplement ici :

Cécile, le 03/05/2012

Huummm… moi qui viens de terminer « le jeu de l’ange », que j’ai plus qu’apprécié (adoré oui !), je pense bien que je vais faire aussi la fête à ce livre-là ha ha
Bonne soirée, à bientôt

1 réflexion sur « Marina »

  1. L’ombre du vent”, “Le jeu de l’ange”,“Marina”… et tous les suivants à découvrir, c’est toujours le même engouement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *